Sunday, October 6, 2013

Couleurs OTAN et étude des peintures sur des véhicules militaires.

Après beaucoup de discussions avec des amis, des clients, et des fabricants de peinture pour les maquettistes.
Pistolet à peinture utilisé dans les cabines de l'armée française
Nous avons décidé de réaliser un article sur les couleurs OTAN en générale et sur tout ce qui tourne autour de ces peintures, que ce soit les autres coloris utilisé par les armées, comment elles sont fabriqués, comment elles sont appliquées.....
Aidé en cela par un régiment de matériel qui nous a généreusement ouvert ces portes afin de pouvoir travailler au plus juste sur ces couleurs, nous allons essayer de vous montrer comment nos forces peignent et marquent les véhicules militaires.
Les chapitres seront :

1. Les couleurs de base.
2. Les reflets (bandes noir ou beige) entre les couleurs.
3. Les marquages.
4. Décoloration.
5. Variation de couleur selon l'angle et la lumière sur une photo.
6. Les effets de la pluie et les différences de coloris.


Mais tout d'abord voici un petit tableau générale des couleurs ainsi que leurs correspondance après vieillissement :
  1. Les couleurs de base.
    En France, l'armée utilise principalement sur ces véhicules ce que l'on appel le "3 tons OTAN" (aussi appelé "Centre Europe" en France)
    Ces couleurs sont calquées sur les références peintures appliquées sur les autres pays membres de l'OTAN. Seul les fabricants de peinture sont différents pour chaque pays, et même pour un seul pays il peut y avoir plusieurs fabricants (ce qui explique la différence de variantes de coloris au bout de quelques temps d'un véhicules Français, d'un autre engin Français par exemple.)
    Il n'existe cependant pas officiellement de variantes entre les couleurs Françaises, allemandes, turques ou américaines au départ, les fabricants de peinture se basant sur les codes couleurs fourni par l'OTAN, mais chacun l'adaptant différemment selon ses fournisseurs et avec des bains différents.
    Ainsi l'on pourra retrouvé aussi bien des différences très importantes entre le vert allemands (majoritairement assez foncé), italien (presque olive), français (très "vert prairie"),
    ou au contraire presque aucunes différences comme sur cette exemple en photo de deux engins français et allemands qui semblent avoir été peints avec la même peinture :
    Man Allemand pris en photo au camp de Bruschaal et Leclerc Français pris au 501e de Mourmelon avec des condition climatique similaire et les mêmes réglages d'appareil photo.


    Un reportage sur la façon dont sont peint les véhicules militaires Français en cabine de peinture est visible ici : http://militaryphotoreport.blogspot.fr/2014/07/paint-booth-for-vbci-vpc-vpc-en-cabine.html

    En plus de ce 3 tons, chaque pays utilise différentes teintes complémentaire pour réaliser différents camouflages.
    En France il y a un vert uni (que l'on appel maintenant le vieux vert français) qui est beaucoup moins utilisé aujourd'hui si ce n'est sur des engins spécifiques.
    Il y a également une couleur sable qui est souvent complété sur les véhicules par la couleur marron (chocolat) du "3 ton OTAN" pour donner un camouflage désertique
    VAB qui est sorti de l'atelier peinture depuis quelques jours (temps que la peinture prenne sa teinte définitive)
    Deux exemples de cabine de camion qui sont a l'air libre depuis des années
    et dont les peintures ont beaucoup soufferts.
    Celui de gauche a le 3 ton OTAN et celui de droite a l'ancien vert Français.
    Véhicule en cabine de peinture pret a être peint.
    Il a été poncé et porte les caches sur les parties a ne pas peindre.
  2. Les reflets (bandes noir ou beige) entre les couleurs.
    Il existe un phénomène étrange sur tout les véhicules militaires à travers le monde qui ont plusieurs couleurs. Entre chaque couleurs on peut observer des bandes qui suivent la trace des formes des taches.
    Ces bandes de couleur souvent noir ou sable, sont un phénomène qui s'explique par le procédé de peinture des véhicules :
    Pour délimiter les différentes zones a peindre, les peintres font d'abord un trait avec un pistolet de peinture. ce trait est souvent avec une peinture plus épaisse et provoque une réaction de micro trous. Ces millions de micro-trous provoquent de l'ombre dans chaque trous ce qui fait que lorsque l'on regarde le véhicule sous un certain angle avec le soleil, on a l'impression que ce sont des bandes noir. Et si on regarde d'un autre angle avec une autre direction du soleil, on voit des bandes beige du aux reflets du soleil dans ces millions de trous lisses.
Variations de l'impression du surlignage sur une même portière mais a plusieurs angles de vu.
On voit bien les reflets noir ou beige selon l'angle de la lumière.
Les millions de petits trous entre une bande noir et vert. trous du a un premier coup de peinture au jet assez épais.
Exemple d'impression de sur lignage sur un drone Crécerelle
  1. 3. Les marquages.
    Il existe deux sortes de marquages sur les véhicules militaires : ceux qui sont peints (avec des pochoirs aimantées par exemple, ou peint avec des tampons) et les marquages autocollants (sérigraphie dont un article complet est à lire ici : http://militaryphotoreport.blogspot.fr/2015/03/plaques-dimmatriculation-logo-en-vinyle.html .

    Pour les peintures au pochoirs il suffit d'appliquer le pochoir approprié sur le véhicule et de peindre avec la couleur voulu.
    Mais pour les plaques d’immatriculation par exemple, il existe une autre technique qui est le tampon.
    Contrairement à ce que l'on penses les chiffres des plaques d'immatriculation sont appliquées à l'aide d'une peinture argenté (et non blanche) et avec des tampons en caoutchouc.
    Tampon utilisé pour réaliser les plaques d'immatriculation
    Tube de peinture argenté
    Bas d'une plaque d'immatriculation arrière d'un VAB
    Marquage en Vinyle sur VAB
  2. 4. Décoloration.
    Au fil du temps, les véhicules militaires sont exposées a la pluie, au froid, au chaud extrême, au rayons du soleil, et a beaucoup de choses qui font que les peintures finissent par changer de couleur. On peut observer sur les véhicules qui ont leur peinture depuis plusieurs années des variations de couleur très importantes. Le noir peut se transformer en bleu, le jaune sable en gris, le vert en vert très pale, ........

    Exemple de plateau (porté sur camion) avec différentes couleurs et couleurs usées.
    Exemple de décoloration des couleurs sur un vieux camion qui a subi le soleil et la pluit pendant plusieurs années.
    On voit netement le noir OTAN qui a viré au bleu par exemple.

  3. 5. Variation de couleur selon l'angle et la lumière sur une photo.
    Sur un même véhicule (cela fonctionne également pour n'importe quel objet) il est possible que selon la lumière, selon la qualité de l'appareil photo, selon l'angle de vu par rapport au soleil, il est possible que sur les photos un même objet ai plusieurs couleurs sur plusieurs photos différentes prises pourtant sur le même objet et le même jour.
    C'est la raison pour laquelle il est très difficile de juger de la couleur réelle d'un véhicule sur de simples photos. Certaines fois même a la vue réelle, selon le soleil les couleurs changent.

    Le même VAB mais pris en photo avec le soleil de face et de l'autre côté avec le soleil dans le dos.
  4.  
  5. 6. Les effets de la pluie et les différences de coloris.
    La pluie, le temps et les intempéries, encore une fois, peuvent être cause de nombreuses altération des couleurs et de la perception que l'on en a.
    Mais les matières sur lesquelles la peinture est appliqué peut également jouer un rôle sur son vieillissement.
    Ces quelques exemples en photos sur des véhicules Allemands montrent bien ces variations qui peuvent être extrêmement importantes :
    le premier vert de gauche est situé sur une bâche entreposé séparément de l'engin. le deuxième vert est sur une portière rapporté d'un autre engin qui a été peint avec une bain différent et qui a vieilli différemment.
    Le troisième vert sur la roue correspond a celui du pare-brise, la aussi des pièces rapportées.
    Quand au quatrième vert, il est sur le capot et a pris le soleil ce qui le rend presque jaune.
    La encore 4 verts différents sur un même engin avec le pare-choc qui est en plastique et qui a fait vieillir la peinture différemment du 2ème vert de la portière qui est en métal.
    Le 3ème vert est également une matière différente qui a fait vieillir la peinture différemment.
    Quand au 4ème vert, c'est le même que le 2ème, mais simplement humide ce qui rends la perception de la couleur radicalement différente par temps sec.
    Sur cette Wolfe voit bien la différence de vieillissement entre la peinture qui a pris le soleil (presque kakis) et le vert original sous la, plaque qui n'a subi presque aucune altération et qui ressemble presque au vert "prairie" majoritairement utilisé en Français.



    Tous nos remerciements au régiment de matériel de Woippy pour son aide indispensable à la réalisation de cet article.

NATO colors and an study paintings on military vehicles.

After much discussion with friends, customers, and manufacturers of paint for modeler.
We decided to do an article on NATO general color, and give particular attention to the other colors used by the French army. Helped by a regiment of material that has generously opened its doors.
First here is the general color chart that will be detailed later in the article:
  1. Colors.
    In France, the army used mainly on these vehicles the "3-tone NATO" (also called "central europe" in France)
    These colors are modeled on the paints on all other vehicles of all other member countries of NATO.
    There are no variations between the French colors, German, Turkish or American.
    The manufacturers different paintings for different armies make their colors according to the same standards for all countries.
    However, each country uses, in additional, different paints for complete the 3 NATO colors.
    In France, there is a old green which is much less used today.
    There is also a sand color that is often completed on the vehicle by the brown color of the "3 tone NATO" to give a camouflage that has spots.
    VAB that came out of the paint shop for a few days (the time that the painting takes its final hue)
    Two examples of truck cab that are in the open air for years
    and whose paintings have suffered much.
    The left has a "3 color NATO" and the right is the old French green.

    Vehicle paint booth ready to be painted.
    It has been sanded and door covers on the parties not to paint.
  2. Reflections (black or beige stripes) between colors.
    There is a strange phenomenon on vehicles that have several colors. Between each color can be observed that track forms spots bands.
    These bands of color often black or sand, is a phenomenon that can be explained by the process of painting vehicles:
    To delineate different areas to paint, painters are a first line with a paint gun. this trait is often with thicker paint and causes a reaction of micro holes. These millions of pinholes cause shade in each hole so that when you look at the vehicle at an angle with the sun, it seems that they are black belts. And if we look from another angle with another toward the sun, we see bands of beige reflections of the sun in the millions of smooth holes.
Variations of printing highlighting on the same door but several angles of view.
You can see the black or beige hues depending on the angle of light.
The millions of small holes between black and green band. The holes of a first coat of paint to spray thick enough.
Example of printing on a UAV  "Crécerelle"
  1. Markings.
    There are two kinds of markings on military vehicles: those that are painted (with magnetic pochoire for example, or painted with Rubber stamps) and marking stickers.
    Bumper Sticker it's just vinyl printed paper in a special way for the recognition and duration in time.
    For paints stencils simply apply the appropriate stencil on the vehicle and paint with desired color.
    But for license plates for example, there is another technique that is the stamps.
    Contrary to what you think the numbers of plates are applied with a silver paint (not white) and rubber stamps.
    Rubber stamps used to make license plates
    Silver paint tube
    Bottom of a rear license plate of a VAB
    Vinyl marking on VAB
  2. Fading colors (discolouration).
    Over time, military vehicles are exposed to rain, cold, extreme heat, the sun, and a lot of things that make the paintings eventually change color. Can be seen on vehicles that have their paint for several years color variations very important. Black can turn into blue, yellow sand in gray, green in very pale green, ........

    Example on trailers with different colors and faded colors.
    Example fading of colors on an old truck that has suffered sun and Pluit for several years.
    We see the "NATO black" that turned blue for example.

  3. Color change depending on the angle and the light on an image.
    On the same vehicle (this also works for any object) it is possible that depending on the light, depending on the quality of the camera, the angle of view relative to the sun, it is possible that the pictures the same object have several colors on many different pictures taken yet on the same subject on the same day.
    This is why it is very difficult to judge the real color of vehicle on a simple pics.

    The same VAB but take with the sun in front and the other side with the sun in the back.
  4. Paints for modelers.
    By comparing several brands of paints that produce color "NATO" on outgoing vehicles painting workshop and after drying (as well as samples of paint pot used by the military)
    We determined that the most accurate colors were:
    • Green : Tamiya XF-67
    • Brown : Lifecolor UA-302
    • Black : Lifecolor UA-301

    NATO Brown : LIFECOLOR UA-302

    NATO black : LIFECOLOR UA-301
    NATO green : TAMIYA XF-67
    Many thanks to the regiment of equipment from Woippy for her indispensable helps for the realization of this article.

Monday, September 30, 2013

FIM 2013 / Different regiments in Metz

La FIM (Foire Internationale de Metz) a été l'occasion cet année de mettre en avant les différents régiments en activité dans la région Lorraine et plus particulièrement Mosellane (57)
Ainsi étaient présentées lors de cet manifestations plusieurs véhicules dont :
- un VBCI du 16ème bataillon de chasseur
- des troupes du 1er régiment d'infanterie équipées du système FELIN
- Un camion Shelter et divers stations Radar en provenance du 40ème régiment de transmission
- un hélicoptère Gazelle du 1er régiment d’hélicoptère de combat
- un AMX-10 RCR et un VBL du 3ème régiment de hussard
- Un TRM-10000 CLD du 8ème régiment de matériel.

- et un UNIMOG à cabine blindé en version citerne, un CCP10 (SCANIA) Citerne également ainsi qu'un camion ravitailleur KERAX présentées par le service des essences des armées (SEA)
8ème régiment de matériel / 3ème régiment de hussard / 16ème bataillon de chasseur / 1er régiment d'infanterie / 40ème régiment de transmission / 1er régiment d’hélicoptère de combat .

The FIM (International Fair of Metz) was an opportunity this year to highlight the different regiments active in the Lorraine region, particularly Mosellane (57)
And were presented at this event several vehicles including:
- A VBCI from 16th Battalion hunter
- Troops from the 1st Infantry Regiment equipped with FELIN
- A Shelter truck and various radar stations from the 40th signal regiment
- A Gazelle helicopter of the 1st regiment of combat helicopter
- AMX-10 RCR and VBL from 3rd Hussar Regiment
- A TRM 10000 CLD from 8rd regiment of equipment.
- And UNIMOG with shielded cabin (tank truck), CCP10 (SCANIA) tank truck also, and a KERAX presented by the fuel service armed (SEA)

More pics :


FELIN and FAMAS G2

VBCI (NEXTER)
UNIMOG (tank truck)
CCP10 and UNIMOG
Me on VBCI turret
AAT-52 on AMX-10 RCR
Camion Citerne KERAX (Renault truck défense)
Helicoptere Gazelle